par l'ONG Bleu Versant Sensibilisation aux risques
d'inondations du Plan Rhône

Introduction

Un petit géant bleu est apparu sur les bords du Rhône… Il remonte progressivement ce fleuve et son immense bassin versant jusqu’à sa source, le glacier du Rhône. Mais ce géant est sensible aux risques d’inondations et aux pollutions générées par le territoire, son état se dégrade.

En suivant son parcours, l’équipe de l’ONG Bleu Versant l’analyse et tente de le soigner. C’est en observant attentivement ce petit géant que ces docteurs découvrent que la seule manière d’améliorer sa santé, est aussi de soigner le territoire… Le géant nous indique que cet endroit est vulnérable aux inondations. Comment, pourquoi ? Venez découvrir le diagnostic des docteurs sur votre territoire et partagez vos idées pour le futur afin d’améliorer la santé du géant et faire évoluer votre environnement !

6 au 10 juin 2018Port Saint Louis

Mardi 5 juin 2018 // 21h51 // Plage de Piémanson (Commune d’Arles)

Météo : 23°C, temps orageux, nombreuses averses.
Tous nos appareils indiquent une activité importante, indiquant la venue imminente du petit géant bleu. Nous allons installer notre premier bivouac, ici , pour surveiller sa venue.

Mercredi 6 juin // 10h25 // Plage de Piémanson (Commune d’Arles)

Météo : 26°C, temps orageux mais ensoleillé.
Nous nous sommes relayé par quarts cette nuit et ce matin pour surveiller la plage. Rien à l’horizon si ce n’est le passage de quelques dauphins à 6h. Superbe tout de même. A 11h25, le signal est clair nous voyons apparaître dans les laisses de mer la surface de la tête du petit géant bleu.

Quelques secondes plus tard il repart sous la surface du sable pour ressortir quelques dizaines de mètres plus loin, dans le lac salé en arrière des dunes.

 

Mercredi 6 juin // 12h05 // Arrière de la plage de Piémanson (Commune d’Arles)

Météo : 33°C, Soleil et vent moyen.
Enfin le voilà ! Le géant sort progressivement du sable et se met en face d’une étendue d’eau salée. Après nos premières analyses son état de santé est bien « vulnérable » comme le territoire dans lequel nous nous trouvons. En effet cette zone est inondable et la hauteur d’eau peut atteindre plus de 2 mètres avec des aléas (conditions météos) exceptionnels !

 

Après avoir relié le petit géant bleu à nos appareils de mesure et au sol, nous avons prélevé plusieurs échantillons permettant d’illustrer les situations de vulnérabilités du petit géant bleu.

Échantillon N1 : Plage

  • Diagnostic : Pollutions marines et littorales – Pollutions chimiques et déchets flottants
  • Prescription : Mieux gérer les pollutions à la source (secteurs industriel, urbain et agricole)

 

Échantillon N2 : Dunes

  • Diagnostic : Dégradation des dunes par véhicules et pratiques touristiques
  • Prescription : Continuer à réduire ces impacts ( actions en cours constatées) et favoriser la reprise de la végétation dunaire permettant de les  stabiliser et ainsi de réduire le risque  de submersion marine.

 

Échantillon N3 : Arrières-Dunes

  • Diagnostic : Impact du stationnement des voitures sur les zones humides d’arrières dunes
  • Prescription : Continuer à réduire ces impacts ( actions en cours constatées) et valoriser le rôle régulateur de ces zones naturelles adaptées aux risques d’inondation par la mer. Continuer à valoriser également la richesse écologique de ces milieux naturels.

 

Prescriptions locales et citoyennes

Comme vous le savez, nous sommes tous des docteurs-acupuncteurs de nos territoires. Voici quelques échantillons de personnes rencontrées sur site.

 

13 et 17 juin 2018Avignon

Informations de l’étape à venir

12 et 15 sept. 2018Caderousse

Informations de l’étape à venir

10 au 14 oct. 2018Vienne

Informations de l’étape à venir

5 et 9 décembre 2018Chanaz

Informations de l’étape à venir

10 décembreGlacier du Rhône

Fin de l’expédition

Informations de l’étape à venir